750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 03:50

Vang-Vieng-1.JPG

La route n’est pas longue mais compte des virages vicieux et interminables, des voies escarpées suspendues au dessus de fatals précipices, aussi faut-il compter 6 bonnes heures dont 5 passées exclusivement à enjamber la chaine montagneuse, pour gagner Vang Vieng depuis Lua Prabang. J’arrive fourbu, liquéfié mais une promenade au bord de la Nam Song qui s’étire paisiblement entre des splendeurs karstiques, des falaises, des galeries et des cavernes dont certaines restent encore inexplorées, me donne le coup de fouet que j’espérais et me réenchante.

VV-025.JPGC’est le lendemain que je me régale en compagnie d’un jeune guide rencontré en ville et soucieux de parfaire son anglais, d’un menu traditionnel laotien composé d’une soupe de poulet, de brochettes de bœuf, du fameux laap, composé d’un hachis de porc (à rouler dans une feuille de salade), agrémenté de jus de citron vert, d’ail, de riz gluant sauté et pilé, d’oignons verts, de feuilles de menthe, de piment et accompagné bien entendu de l’inévitable riz gluant.

LP-3-065.JPG

Sur ses conseils, je visite le lendemain matin l’Organic Mulberry Farm, une ferme de mûriers biologique qui produit également du thé de mûrier, du thé à l’hibiscus, du fromage de chèvre ainsi que de nombreux fruits et légumes.

VV 003

On y loge, en bungalow individuel ou en dortoir, et si l’envie nous prend de faire un saut dans la Nam Song, il n’est que de faire quelques pas. La ferme possède en ville son restaurant que pour avoir goûté à deux reprises je trouve plus que juste, exception faite de ses boissons comme le thé glacé et le milk shake aux mûres.

VV-016.JPGLa petite ville, passablement laide et touristique n’offrant aucune raison de s’y attarder, je prends plutôt la bicyclette pour parcourir les 7km sur une piste caillouteuse et bosselée qui me séparent du lagon bleu qui est un lieu magique situé au milieu d’une petite rivière où dans une eau cristalline l’on nage au milieu des poissons. Cet éden ne se résume pas au seul «lagon», encore faut-il poursuivre la nage et monter ou descendre la rivière qui offre son lot d’enchantement.

--VV-017--.JPG

 

 

 

Organic Mulberry Farm

Vang Vieng

Site: laofarm.org

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens