750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 09:02

Temp 1

En cuisine, chacun le sait, les bonnes choses vont par trois. On l'a appris et vérifié aussi bien sur les tables des grandes adresses parisiennes que dans les gargotes de Rangoon ou Saigon. Tempero, avec ses trois syllabes sonores qui claquent dans les artères glaciales du bas 13ème et fouettent le sang, ses trois influences (France, Brésil, Vietnam) et sa trilogie de cuisiniers (plus une serveuse italienne) originaires des trois continents, confirme la règle d'or dont chacun ne se dépare pas et qu'il porte sous sa chemise, comme un talisman. On se passera d'évoquer ces vieux chewing-gums collants que sont la cuisine ethnique ou fusion. Chez Tempero, comme deux photos intelligemment placées côte à côte sur les cimaises d'une galerie, le Vietnam ou la Chine parle au Brésil, lequel répond à la France, chaque influence nourrissant l'autre et s’emboîtant de la manière la plus naturelle, la plus tendre et évidente qui soit.

(Temp 2)

Ainsi ce wontonaux champignons, l'équivalent chinois de nos ravioles. Un objet fragile à la texture délicate - un bonheur en bouche - nageant dans son très hexagonal velouté de cresson; ou encore cette étonnante terrine de bœuf au foie gras arrosée d'un bouillon vietnamien qui fond littéralement dans la bouche et charrie une profusion de saveurs. Ou il est donc question d'accords longuement réfléchis et non de brassages hasardeux, de collages abusifs et tape à l’œil.

Temp 3

Produits d'exceptions (viandes Guy Harang, légumes en provenance de coopératives voir cueillis en personne à la ferme de Villetain par le couple Olivier et Alessandra Montagne, laquelle a fait ses armes chez William Ledeuil - Ze Kitchen Gallerie et Adeline Grattard - Yam'Tcha), cuissons qui touchent à la grâce (on ne se remet toujours pas de ce généreux travers de porc fondant caramélisé cuit lentement à basse température, quand à ce risotto au potimaron balançant entre le crémeux du légume, la légère résistance du riz, le croquant des graines de courge et le fondant des larges copeaux de parmesan, il nous impressionne encore ).

Temp 4

Autant d'intentions qui partent du cœur pour aboutir à l'assiette et émouvoir le client, fasciné, comme révélé à lui-même, lequel reste sans voix, incrédule face à l'addition d'une sagesse telle qu'on se pincerait presque pour le croire (20 € les trois plats, 15 € les deux !).

Temp 5

L'adresse n'est pas grande (à peine trente couverts), la cuisine, semi-ouverte, l'est deux fois moins, aquarium à l'intérieur duquel s'activent trois, quatre, voir parfois cinq personnes qui la font ressembler par moment à la cabine des Marx Brothers. Et jamais un geste brusque, un mouvement d'exaspération, ni énervement ni précipitation (comme ce mille-feuille aérien à la crème lumineuse, au croustillant fragile, brillant de simplicité, de tendresse, presque), mais un sourire sur chaque visage, du plaisir à revendre.

Temp 6

Détail rigolo, Tempero est si petit (par sa taille mais géant par son talent) que les toilettes sont accessibles après un parcours hasardeux entre couloirs d'immeuble défraîchis qui aboutissent à une cour grisâtre. Garde à ne pas claquer la porte de service du restaurant auquel cas on est bon pour faire le tour et réapparaître par la porte d'entrée, ce dont on se moque et qui nous amuse bien.

Tempero, c'est assurément notre adresse coup de cœur de cette fin d'année. Sans conteste le meilleur rapport qualité/prix de la capitale. Et autant de raisons d'en faire sans plus tarder sa cantine.

 

 

Tempero

5 rue Clisson

75013 Paris

09 54 17 48 88

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement
Répondre

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens