750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 11:33

Snice-1.JPG

En poussant la porte du café je supposais que Snice était la contraction de «super nice». Cela se passait un petit quart d’heure avant d’allumer mon ordinateur et d’ouvrir Wikipédia pour y apprendre qu’en réalité Snice désigne cet état intermédiaire entre la neige et la glace. Qu’en au rapport entre ce café et la neige en train de durcir, je vous laisse débrouiller ce mystère.

Snice 3A Park Slope sur la cinquième avenue, comme partout ailleurs dans Brooklyn et plus largement dans tout New York, sortir un net book de son sac - quoique la préférence aille plutôt au Mac - est un geste courant, aussi fréquent que d’accrocher sa veste au porte manteau. A Park Slope ou dans n’importe quel café ou restaurant du quartier une connexion wifi est disponible gratuitement, je dénombre régulièrement plus de clients équipés d’ordinateur que l’inverse.

Snice 2

La proportion de jeunes gens absorbés par leur écran est même quelquefois saisissante, au point par exemple qu’à Snice une notice apposée sur les tables prévient que certains jours entre 14 et 17 heures les clients souhaitant se servir de leur machine sont priés de prendre place uniquement à la table d’hôte située face à la baie vitrée, un avertissement que bien entendu personne ne respecte. C’est ainsi qu‘à Snice comme ailleurs, la salle compte plus d’ordinateurs qu’il n’en faut pour se croire dans quelque open space.

Snice-4.JPG

Plutôt que de juger hâtivement et trop sévèrement ce qui peut sembler au premier abord comme une nouvelle forme de dépendance et d‘aliénation, il est indispensable de savoir que les cafés à Brooklyn, parce qu’ils sont tellement confortables, lumineux et délicieux (on grignote chez Snice une petite restauration végétarienne et locale, des salades «out of this world», aux légumes rares et savoureux, des sandwiches préparés avec des pains variés, des pâtisseries maison tout aussi réjouissantes, sans parler des boissons glacées, cafés frappés, jus et autres) et la musique indépendante, l’anti folk tellement doux à nos oreilles, que ces cafés sont pour nous comme des secondes maisons, de véritables cocon ou l’on peut passer des heures voir des journées entières à se distraire, à travailler, seul ou à plusieurs, avant ou après s’être promené dans l‘incontournable Prospect Park n‘est qu‘à quelques minutes à pied de Snice. New York ville magique? La question ne se pose même plus.

Snice-5.JPG

 

Snice

315 5th Avenue

(Entre la 2nde et 3rd street)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens