750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 03:21

Se 1

Piloté par Tran Dinh Huy, un ami architecte de formation et consultant en marketing à ses heures, Secret Garden est une autre de mes adresses favorites à Saigon, laquelle est très prisée en soirée (on s'y prendra plusieurs semaines à l'avance pour espérer décrocher une table pour dîner en ce jour de Saint Valentin) mais dont les heures les plus agréables selon son jeune et ambitieux propriétaire se situent entre 16 et 18H00, lorsque la chaleur retombe et que la lumière se fait douce, charmeuse. ''C'est ce moment de la journée que je préfère ou la lumière, l'air de rien, scrute le fond des âmes et exacerbe les sensibilités, c'est aussi ce moment libérateur ou je sens chez les gens sérénité et apaisement. C'est le jour et la nuit entremêlé, le commencement et la fin; va comprendre.''

Se 0Huy a mis tout son cœur, toute sa sensibilité et son esprit créatif dans ce restaurant/salon de thé perché au dernier étage d'un immeuble délabré bâti en 75 au sortir de la guerre du Vietnam et caché au fond d'une allée. Au rez de chaussée, une affichette scotchée sur une cage d'ascenseur annonce un prophétique ''Elevator will come''. Et Ngo d'ajouter ''Elevator will come but never'', tout en attaquant la première volée de marches nous conduisant au 5 ème étage, jusqu'au toit terrasse avec son micro-jardin autour duquel prend ses aises Secret Garden dont Huy nous annonce que succès aidant il va prochainement doubler la superficie (rappelons que l'adresse n'a ouvert qu'en juillet dernier) maintenant qu'il vient d'acquérir la section orientée sud du toit. ''La nuit, c'est particulièrement beau, voir magique, avec toutes ces lumières qui brillent, la tour Bitexco, fierté des saigonais, joue bien entendu les vedettes, mais ça reste un spectacle à taille humaine. Nous ne sommes pas noyés dans un buisson de gratte ciel mais voisinons avec d'anciens immeubles ouvriers. Et puis la taille des immeubles est modeste, on n'est pas à Bangkok ou Singapour.''

Se 3Bien que situé au cœur même de la mégalopole, Secret Garden ne lâche rien en calme et sérénité et s'avère un véritable havre de paix jailli de la main d'un seul homme.''J'ai tout fait moi-même. Le mobilier en bois je l'ai dessiné puis fait réaliser par des artisans, les murs en torchis sont un clin d’œil au village où je suis né et ai grandi, Nam Dinh, là haut dans le nord, à 80 km d'Hanoi. Le carrelage multicolore en terre cuite semble vintage mais en réalité je l'ai acheté neuf et fait vieillir et patiner moi-même avec de la gomme laque, quand au jardinet, je rêvais de reproduire à Saigon une campagne miniature, celle-là même dans laquelle j'ai vécu et ai été heureux. D'où les canetons qui se promènent entre les jambes des clients quand l'envie leur en prend.''

Se 2Son inspiration, Huy nous révèle la trouver au cours de ses nombreux voyages. ''Je prends un peu d'ici, un peu de là, tu vois, c'est comme un collage.'' Pareil pour la cuisine, résolument familiale et typiquement du nord, dont les recettes sont empruntées à sa mère et sa grand-mère mais également à ses tantes.

Se 4

Une cuisine savoureuse, riche en herbes fraîches (bonheur insondable de la soupe de baby clams nageant au milieu d'innombrables feuilles d'aneth, délice suprême de catfish enfoui sous une forêt de citronnelle frite).

Se 6

Se 9

Et que dire de cette salade de bœuf et oignons arrosée d'un vinaigre doux légèrement sucré sinon qu'on a rien goûté d'aussi rafraîchissant depuis une éternité. Idem pour les beignets de baby clams aux champignons lesquels trempés dans une sauce sucrée aux agrumes à peine pimentée sont un bonheur en bouche.

Se 5Huy ne commpte pas s'arrêter en si bon chemin. Déjà propriétaire d'un second restaurant (dans la même allée que Secret Garden, sur le trottoir d'en face) et d'un glacier, voilà qu'il planche sur l'ouverture prochaine de deux nouvelles adresses dont une dans l'aéroport international de Saigon.

Se 8

''L'esprit sera toujours le même: une cuisine saine, fraîche, familiale et bon marché qui rend hommage aux spécialités de ma région; un espace à taille humaine et une déco bricolée un peu bohème répondant à mon inspiration du moment.'' Quand on aime...

Se 7

 

Secret Garden

Roof Top 158 bis Pasteur St

District 1


Partager cet article
Repost0

commentaires

Amarante 02/03/2015 09:16

J'adore l'idée, bravo !

Anselme 23/02/2015 11:03

Un repas que toute la famille adore!!!

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens