750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 12:43

Mekong-058.JPG

Il faut deux jours d’une traversée longue mais somptueuse pour gagner Luang Prabang depuis le poste frontière de Huay Xai. Le fleuve est princier, puissant avec des courants forts, des remous qui l’agitent et le font quelquefois chanceler. La force du Mékong est impressionnante lorsque le bateau coupe le moteur le temps d’une manœuvre et que celui-ci est entrainé par le courant à une vitesse qui nous semble vertigineuse.

Mekong-061.JPG

C’est alors que nous dépassons en frissonnant des rochers aux pointes affutées comme des lames, émergeant au milieu du fleuve. Les frôler de si près sème en nous un troublant sentiment de frayeur mêlé d’excitation. Il n’est pas nouveau que le Mékong fascine autant qu’il ensorcèle les voyageurs qui l’empreintent.

Au soir, le long tail chargé de plus de passagers qu’il ne peut en contenir, fait escale à Pak Beng, un gros bourg champêtre au confluent du Mékong et de la Nam Beng. Il fait nuit noire et seules les petites lumières légèrement rougeoyantes là haut dans les collines escarpées signalent les maisons en bois qui s’y accrochent, s’y suspendent.

Mekong-064.JPG

Au petit matin, je me réjouis de croiser sur la petite route menant au débarcadère une femme cuisinant le foe, une soupe de nouilles au bœuf quasi identique à la Pho vietnamienne, servie avec une assiette de laitue, de menthe, de basilic, de coriandre, de germes de haricots mungo ( un délice comme ils craquent sous la dent) et de morceaux de citron vert.

Mékong 024

C’est un grand bonheur dans la fraicheur matinale, d’avaler le bouillon chaud relevé de poivre et de piment rouge. Lorsque je repose la cuillère, ce n’est que pour mieux saisir quelques nouilles légèrement fondantes à l’aide des baguettes de bois. Je note qu’à la différence de la pho vietnamienne, quelques rondelles de tomate ont été jeté dans la soupe. Un instant, j’ai la nostalgie et de sa cuisine de rue, saine et vivifiante.

Mekong-030.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens