750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 11:30

Stube-1.JPG

Je me souviens du Stubli, rue Poncelet, avec ses vitrine affolantes, dégorgeant de spécialités d’outre-Rhin qui nous mettaient illico l’eau à l’eau bouche. Je me souviens de certains samedi après midi et de l’escalier que nous grimpions avec des étincelles dans le regard et la certitude de nous régaler d’une forêt noire, d’un streusel. Mais surtout, je n’oublierai jamais le chariot posé en bordure de la chaussée avec ces belles et larges saucisses fumantes qu’un employé dépité parce que flanqué d’une hideuse tenue folklorique et coiffé d’un chapeau ridicule, saisissait avec de longues pinces pour coucher sur un lit d’oignons mijotés lui-même glissé entre deux tranches de pain au lait. Une telle saucisse faisait un repas et des heureux.

La bonne idée de Sylvie et Gerhard Weber est d’avoir cédé le Stube pour ouvrir en plein centre de la capitale une nouvelle adresse reprenant certains des incontournables d’outre-Rhin qui ont fait sa réputation, tout en s’efforçant de réconcilier snacking et diététique (la saucisse pur bœuf est pochée donc peu grasse, la petite choucroute, cuite sans matière grasse impressionne par ses vertus light, les pâtisseries maison sont également allégées au maximum).

Stube-2.JPG

On y déjeune sur le pouce et sans se ruiner (excellentes formules de 10,50 € à 13,50 €), à emporter ou sur place dans un décor lumineux et contemporain, de saucisses certes moins généreusement garnies qu’au Stubli mais tout aussi excellentes (la Frankfurter, 5,50 €, moutardée et flanquée d’oignon est miraculeusement légère et dégraissée au possible en plus d‘être délicieuse), de strudels salés aux légumes ou bien à la viande de bœuf, de choucroute épurée, d’assiettes froides, d’accompagnements comme les pomme de terre en croute de sel, la kartoffelsalat à la berlinoise, le liptauer au paprika, la chiffonnade de jambon fumé, le tout arrosé d’une Beck à la pression ou d’un Fritz-Kola, version allemande de notre Breizh Cola !

Stube-4.JPG

Il n’est pas interdit d’achever le déjeuner sur une note sucrée (pourquoi pas le strudel aux pommes, 3,80 €, irréprochable) ou bien de revenir en fin de journée s’offrir une pâtisserie agrémentée d’un chocolat chaud maison. Les raisons sont toujours bonnes de faire un saut au Stube.

Stube-5--2-.JPG 

 

Le Stube

31 rue de Richelieu

75001 Paris

Tel: 01 42 60 09 85

Site: www.lestube.fr

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens