750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 07:41

036.JPG

Egine ne saurait se résumer à ses paysages escarpés, son temple et ses pistaches. Par exemple, à proximité du débarcadère se tient un petit marché aux poissons un peu éteint en cette fin de matinée mais dont la tranquillité favorise l’échange et les conversations qui portent sur la grande bleue plutôt que sur la crise. Je m’étonne une fois de plus qu’autant de grecs parlent le français. J’écoute alors avec délice et dans la langue de Molière, les récits évocateurs de pêcheurs à la retraite qui m‘offrent le thé à la terrasse d’un petit café coincé dans un passage. Le soleil est bien fort, déjà, et la soif venant, on prend comme prétexte la chaleur pour commander des carafons de vin blanc qu’on coupe avec toutes sortes de boissons gazeuses.

028.JPG

030.JPG

L’appétit venant en buvant, je quitte la compagnie pour un petit restaurant de poissons situé au bout du marché, modeste dans ses prétentions mais ouvert sur la petite halle et proposant des produits de qualité et d’une grande fraicheur en plus d‘être très abordables.

Egine-resto-2.JPG

Après avoir débuté le repas avec l’incontournable assiette grecque (tomates coupées grossièrement, concombres, oignons, olives, large rasade d’huile d’olive, origan, soit la simplicité même qui vaut bien 1000 raffinements), je me fais servir une splendide mélange de poissons frits qui me vaut l’impression d’être le roi du monde.

Egine-resto-3.JPG

Egine-resto-4.JPG

C’est au retour d’une longue promenade dans la montagne, que je me désaltère d’un jus d’orange dont la couleur pleine, ronde et puissante m’obséda pendant que je marchais. Ce devait être exactement que je réalisais que la vision d’une orange ou d’un gros citron caressé par la lumière finissante me procurait autant d’émotions et peut-être me bouleversait tout autant qu’une œuvre d’art.

Egine-resto-5.JPG

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens