750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 14:32

Claude 1

Nul ne reste insensible à cette irrésistible sensation de fraîcheur, de fougue, de dynamisme mais surtout de vie qui imprègne la moindre composition du chef Claude Colliot, maître en son royaume dans cette rue un peu oubliée des Blancs Manteaux dont la couleur qui en réalité n'en est pas une, symbolisant la pureté, l'angélisme et l'innocence sert justement de point de départ à sa réflexion comme la page blanche l'est à l'écrivain et la toile au peintre. Partir de rien pour arriver à l'émotion, au frisson, dans un va-et-vient vertical incessant, une circulation intensive entre mer, terre et ciel, tel semble être le postulat de l'insubmersible Claude Colliot qui en trois plats, le temps d'un menu déjeuner facturé très raisonnablement 29 €, émeut aux larmes le gourmet avec une cuisine limpide et colorée, fraîche et sensuelle mais aussi rapide et abrupte comme les émotions du corps.

Claude 2

Où dans une salle lumineuse aux tons beiges de murs grattés et bois blond, sous l’œil inquiet d'un lustre arachnéen, on s'abandonne cœur battant à une sardine crue hachée façon tartare relevée d'agrume, arrosée d'une pointe d'huile d'olive et effleurée d'une pointe de gros sel. Cru, la courgette l'est tout autant dont on apprécie la nudité, le croquant, le don quasi pornographique d'elle-même.

Claude 3

Saint Jacques et gambas grillées. L'enchantement a commencé pour ne plus finir. Cuisson franche et velours en bouche, écrasé de curcuma comme un soleil dans le lointain, ahurissant cappuccino de pomme de terre au curcuma recouvert d'une mousse lactée, légumes de saison, la vie en multicolore - radis, choux fleur, oignon blanc, betterave, arrosés d'une sauce beurre-citron chargée d'une pointe d'acidité. Tout simplement désarmant.

Claude 4

Claude 5

Une étoile filante céleste qui est cette betterave confite surmontée d'une quenelle glace de coing sur laquelle a neigé quelques feuilles de basilic. C'est beau et c'est bon à en pleurer. Impressionné, ému au delà de tout, on préfère encore se taire.

Claude 6 


Claude Colliot

40 rue des Blancs-Manteaux

75004 Paris

01 42 71 55 45

www.claudecolliot.com

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens