750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 23:12

Livio 1

Chacun a sa madeleine Proust. La mienne s’appelle Livio, cette illustre trattoria familiale chic et un peu toc sur les bords, qui fait les beaux jours de Neuilly depuis que Livio Innocenti en 1964 a sorti du four sa première pizza in «padella» (cuite sur plaque préalablement imbibée d‘huile d‘olive).

Du plus loin que me ramènent mes souvenirs, la pizza de Livio, à la fois fondante, croustillante et extrêmement gouteuse parce que riche en purée de tomate - à l’arrivée, un délice - a toujours fait la nique aux grincheux et aux râleurs qui se plaignent encore de son diamètre excessivement modeste - ce qui est plus qu‘exact, celle-ci s’avérant être au moins deux fois plus petite qu’une pizza traditionnelle. Ces drôles auront été un peu vite en besogne, qui ont oublié qu’en Italie une pizza se déguste également en entrée ou bien en plat principal accompagnée d’une belle assiette d’antipasti, d’une assiette de fritures, par exemple, d’où la taille limitée de la galette.

Chez Livio, on préfère en rire et même rajouter de l‘huile sur le feu: depuis peu, la pizza est proposée en version «pizzetta», (autour des 7 euros pour la plus dépouillée ), pauvre petite chose à la fois naine et ridicule qui s’avale en deux bouchées. Une chose également n’a pas changée: les tarifs de ces pizzas de la discorde très musclés, ahurissant au regard de la petitesse de la chose. Seulement, ce serait oublier que ce lieu très lumineux avec sa charmante courette ombragée, sa succession de salles à la décoration fraiche et euphorisante, son toit ouvrant lors des beaux jours, son service alerte; reste très attachant quand bien même le contenu de l’assiette stagne toujours dans la suffisance, dans le correct-sans-plus et mérite belle été bien des claques.

La clientèle également ne change pas: celle là même qui chaque printemps hante le village de Rolland Garros et qui baille d’ennuie le dimanche après midi chez Durand Dupont.

Livio 2

Ce dimanche, l’entrée du jour était pas mal du tout: les morilles à la crème, œuf poché et croutons (13€). La combinaison fonctionnait bien, d’autant plus que l’on se partageait une pizza Margherita, laquelle, une fois de plus m’a amplement satisfaite, ce qui n’était pas le cas du plat du jour, les penne à la forestière (14€) faciles, prévisibles et d’une grande platitude avec leurs pauvres champignons de Paris.

Livio 3

Reste que, les années passant, je reviens régulièrement chez Livio, et ce depuis mon plus jeune âge, auquel je reste attaché comme à un premier amour.

 

 

 

Chez Livio

6 rue de Longchamp

92200 Neuilly sur Seine

Tel: 01 46 24 81 32

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
<br /> Livio ... J'aimais bien la déco verte-fausses-plantes un peu ringarde. Depuis qu'ils sont passés au style pseudo Wengé tout neuf j'aime moins.<br /> <br /> <br />
Répondre
F
<br /> <br /> C'est vrai que le cadre est un peu moins chaleureux, moins bucolique et a perdu en charme. Je regrette le vert et le blanc qui prédominaient, ces fausse plantes, le lierre<br /> grimpant qui rendaient le lieu effectivement bien plus attachant. On avait alors plus l'impression d'être dans un jardin.<br /> <br /> <br /> <br />

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens