750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 14:35

BI-1.JPG

Le Café Bicycle, (à ne pas confondre avec le Café Vélodome, plus rigolo et véritable repère à mordus du VTT, on y reviendra), possède l'avantage d'être situé juste à la sortie de la station BTS Ploenchit, collé tout contre le Mahatun Plaza.

BI 2

Oui, le Café Bicycle n'est qu'un coffee shop de plus comme toute mégalopole qui se respecte en raffole avec ses latte, ses salades, ses sandwichs, ses jus de fruits pressés et ses petites pâtisseries, mais ce qui me le rend très attachant, outre que ses clubs sandwichs y sont plus que corrects, c'est son immense baie vitrée ouverte sur l'agitation de la rue, sa mezzanine qui nous donne l'impression d'être perché, à mi chemin entre la terre et le ciel.

BI 3

C'est l'endroit idéal où venir travailler au calme, confortablement installé à l'une de ces tables en bois blond que j'affectionne mais également où se poser après avoir fait un saut à la Number 1 Gallery qui expose jusqu'au 9 février le nouveau projet photographique de Charinthorn Rachurutchata, une jeune photographe de 30 ans qui a fait ses armes dans la mode et dont le précédent travail sur les otaku et le cosplay a remporté un succès critique et publique.

BI-4.jpg

Se penchant cette fois-ci sur ces enfants de bonne famille élevés dans l'ombre des parents par des gouvernantes, Charinthorn Rachurutchata met en lumière au moyen de photographies pensés comme des tableaux, l'univers mental troublant, parfois dérangeant de ces enfants en manque d'affection, affrontant la peur de grandir, une famille fragilisée, absente et fuyant la réalité, une trop grande solitude à travers un monde imaginaire.

BI-5.JPG

Plus inattendu, direction le Chao Mae Tuptim (lieu saint de la déesse Tuptim) et sa maison aux esprits construite probablement au début du 20ème siècle par Nai Lert, un célèbre entrepreneur thaïlandais, en l'honneur de la déesse Tuptim dont l'esprit errait jusque là dans l'énorme ficus ceinturé de pièces de tissu multicolores.

BI-6.JPG

Aujourd'hui, les femmes et parfois des hommes viennent déposer à ses pieds quantités de lingams, ces généreuses représentations phallique sans équivoque de Shiva, supposées encourager la fertilité.

BI 7

Spectacle singulier comme on en voit dans certains sanctuaires shintoïstes au Japon, que ces dizaines d'énormes phallus massés autour de ce tronc qui a en croire les rumeurs aurait comblé les souhaits de centaines de couples.

 

Café Bicycle

www.cafebicycle.com

 

Number 1 Gallery

www.number1gallery.com

 

Chao Mae Tuptim

Au bout du Soi Somkhit, derrière le parking du Swissôtel Nai Lert Park

Station BTS: Chit Lom

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement
Répondre

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens