750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 10:50

Blend-1.JPG

Blend, «hamburger gourmet» «by» (allons-y, ça leur fera plaisir) Yves-Marie Le Bourdonnec, le boucher star d'Asnières et Victor Garnier, l'homme derrière le projet ? La fausse bonne idée branchouille du moment. «C'est fait comme mes couilles», ajouterait un patron de presse de ma connaissance, réputé pour son franc parler (et sa grande finesse) qui n'a jamais tout à fait tort.

Un fruit pourri tombé dans une jolie bouse en plein quartier de Montorgeuil (à défaut on suppose de la rue des Martyrs, copieusement embouteillée ces temps-ci par une bagatelles d'adresses modeuses). Une cahute dans laquelle tout est fait pour nous mettre mal à l'aise, c'est à dire nous pousser dehors en 15 minutes chrono maxi: salle étroite à peine plus grande qu'une boite d'allumettes, froid polaire, nulle part où accrocher son manteau, nulle part où poser sa veste (qui se mue par la force des choses en serviette) sinon sur ses genoux, musique lounge (forcément), à plein tube, tabourets en bois d'au moins 450 kilos chacun que même Hulk serait bien en peine d'arriver à déplacer, paniers à frites et à hamburger tout ce qu'il y de moins pratiques et qui exigent de jouer du poignet si l'on souhaite éviter de repartir avec les manchettes souillés de sauce tomate maison mais sauce tomate quand même.

Blend-2.JPG

Blend, ça donne en français le mélange tant qu'à faire gardé secret qui compose le steak haché du burger (ici, visiblement il s’agirait d'une moitié d'onglet et d'une autre d'entrecôte mais on y mettrait pas sa main à couper). Sur le papier on est ravi, dans la pratique ça nous fait une belle jambe: cuite saignante par défaut (en voilà au moins une de bonne idée), la viande, quoique bien tendre et juteuse est hélas rendue atone par le cheddar de mon Cheesy au goût démesurément puissant et envahissant qui l'emporte sur la viande (10 € hors menu comme chaque burger de la carte, sinon 15 € avec les frittes et un soft), lequel burger est de proportions exagérément modestes (disons carrément qu'il est minuscule), servi tranché en deux (ai-je commandé un baggel, ma parole?), les buns consistant en pain brioché (ah bon?), certes faits quotidiennement sur place mais me donnant surtout l'impression de manger un sandwich à la viande, lequel en principe n'a strictement rien à voir un hamburger, mais bon, on n'est pas de la partie, hein.

Blend 3

Sinon, ça dégouline de partout, ça se liquéfie, ça se désagrège sitôt saisi entre les doigts: nulle homogénéité entre les produits imbriqués les uns dans les autres (pour preuve le Signature, avec son Bleu d'Auvergne et sa comptée d'oignons, une véritable débâcle qu'on pourrait presque manger à la cuillère). On est d'autant plus déçu qu'on s'attendait à mesurer toute la puissance de la viande de Le Bourdonnec lequel doit bien se demander dans quelle aventure il est allé s'embarquer. J'oubliais le détail qui tue: le bacon de mon Cheesy, émincé en petits morceaux microscopiques qui boivent la tasse dans les limbes du Cheddar. Déjà qu'on trouve le mélange peu ragoutant, en bouche il n'y en aurait pas une miette de bacon, ce serait kif kif tant il est inéxistant.

Histoire de poursuivre plus en avant dans l'heureux massacre (au point ou nous en sommes...), les frites tiendraient la route (bien dorées et croustillantes) si elles n'étaient trop grasses et servies en si petite quantité (certains se sont amusés à les compter). Quand à la salade iceberg (qui fait les riches heures de Mc Do et consorts), on s'en serait volontiers passé, lui préférant ne serait-ce qu'une petite feuille de salade hivernale, ce qui n'est pas encore la mer à boire mais visiblement si.

Blend 4

En réalité (et c'est un comble) la bonne surprise vient du Pimento, cette boisson gazeuse au gingembre100% française qui échauffe jovialement le palais.

Un hamburger gourmet, le burger de Blend? La bonne blague ! Une blague qui fait carrément hurler de rire le Mickey en costume croisé deux rues plus loin: 15 € tout de même, la petite plaisanterie. Et de se dire que c'est exactement ça, Blend, un Mickey en costard Comme des Garçons.

 

Blend

44 rue d'Argout

75002 Paris

www.blendhamburger.com

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens