750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 22:28

Passage 1

Soit un passage qui a conservé un soupçon de son esprit «popu» d'antan avec ses maisons ouvrières léchées par la vigne vierge, ses ateliers grignotés par la glycine grimpante, le tout dans une atmosphère très «village» propice à emballer le promeneur et ravire le touriste. Ajoutons-y une direction réputée qui a fait ses armes dans les quartiers du 17 et du 20ème avec ses Caves et Pères Populaires; enfin cerise sur le gâteau, un chef exfiltré du Spring de Daniel Rose et on se précipitera dans la minute sur son téléphone. Chose faite, on trouve sympa le pochoir de Miss'Tic flanqué sur la façade mosaïque du Passage, un grande salle chaleureuse avec son petit zinc frotté à l'huile de coudes, son carrelage à l'ancienne et tout un arsenal de meubles et objets chinés plutôt sur un morceau de trottoir à la mode «récup» que chez l'antiquaire - vieux clubs usés jusqu'à la corde, luminaires d'époque et antique réfrigérateur crème côtoient de modestes cagette de légumes qui remplies de trésors.

Passage 2

Le midi, on ne fait pas dans la démesure et c'est tant mieux. 1 entrée, 2 plats, 1 fromage, 1 dessert et puis c'est tout. Le plat à 9,50 €, l'entrée/plat ou plat/dessert à 13 €, les 3, 16,50 €, avec le fromage, 19 €. Ce n'est pas se moquer du monde et c'est même une excellente affaire. Ce midi là, truite saumonée, fenouil et raifort font une excellente impression. On aime les tombées de radis, de pourpier de boutons de girolles et d'estragon. C'est coloré, c'est vif et ça effleure l’appétit.

Passage 3

Du même calibre, la basse-côte de bœuf (préférée à l'aile de raie) de l'excellent Michel Brunon (place d'Aligre), servie saignante, voir très, ce qui est loin de nous déplaire. On reste stupéfait, limite bouche bée devant les carottes braisées qui ont pris tout leur temps et les navets mijotés longuement dans le beurre. On reconnaît en amont la patte sinon le génie de Joël Thiébault dont les produits sont sublimés puisque travaillés avec amour, de patience et de précision. Rendez-vous est déjà pris pour le dîner qui prend des allures de «bar à manger» avec sa multitude de petites portions façon tapas à partager (encornets, ventrèche/coques, bonite/aubergine, burrata...). On y est pas encore que le cœur fait boum !

 

Au Passage

1 bis Passage Saint Sébastien

75011 Paris

01 43 55 07 52

www.restaurant-aupassage.com

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

P

Formidable avec un menu pour midi imbattable!


Répondre
C

Humm Joel Thiebaut ou Terroir d'avenir pour les légumes?


Répondre
F


Les deux.



L

c'est dans ma wish list...des fois que je serai lassée d'aller chez Septime, dans le même quartier !


Répondre
F


Oui, je te le recomande, c'est dans le même esprit que Septime.



  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens