750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 08:00

 

J'attendais beaucoup de cette pizzeria réputée impeccable et déjà incontournable, nouvelle adresse de son patron, Tahar, célébré rue des Dames pour ses pizzas livrées dans l'ouest de Paris mais aussi à emporter ou consommer sur place.

Emporté dans son élan et peut-être un peu grisé par le succès, Tahar a vu grand et a envoyé aux oubliettes cette non-déco légèrement pouilleuse caractéristique de son premier restaurant, pour s'offrir un restaurant, un vrai de vrai, aux pieds de Montmartre avec une salle élégante au décor contemporain dans les gris noir, vaisselle de marque et ouverture donnant sur la cuisine.

Si la carte est moins délirante que celle de la rue des Dames mais tout aussi élastique, on retrouve ce classement par base (tomate, crème) et cette grande variété de produits quoique attendue ou chacun est susceptible de trouver son bonheur.

Certes, Tahar s'est donné beaucoup de mal, seulement le résultat n'est pas à la hauteur de nos espérances. La bruschetta est une bonne entrée en matière avec sa mozza fondante, sa persillade et ses légumes et cette salade rafraichie d'un trait de sirop balsamique-framboise qui est un peu la signature de la maison. C'est ensuite que les affaires se gâtent, avec une pizza di Bandiera (13,50 euros) figée, sans relief et sans percussion malgré le gros travail du concassé de tomates marinées et cette touche d'huile d'olive aromatisée au vinaigre balsamique. La mozza di Buffala est délicieusement fondante mais servie en trop faible quantité, la roquette poivrée, pimpante, également.


Formé directement à la source, soit de l'autre versant des Alpes, le maitre des lieux aurait remporté récemment le titre (discutable) de la meilleure pizza de Paris. De quoi s'étonner au vu de cette pizza cuite au four électrique qui n'exprime à peu près rien en bouche et dont la pate, d'une platitude égale sur toute sa surface, n'accroche pas le palais et brille par son austérité.

Une Juliano avec artichauts, champignons, poivrons, oeuf et coppa ou bien la Suprême avec ses lardons, son magret de canard, sa crème fraîche et ses champignons provoqueraient chez certains des réactions autrement plus enthousiastes, quoique les (gros) moyens mis en œuvres ne changeraient en rien les ratés de la pâte qui reste la base de toute pizza, la charpente garante de son équilibre, de son unité et pour tout dire, de sa légitimité.


Alice Pizza
4 rue Dancourt
75018 Paris
01 42 54 29 20

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Food'up ! Food'down !
  • : Chroniques gustatives.
  • Contact

Mes addresses

Le Pré Verre (Cuisine et vins d'auteurs), 8 rue Thénard, Paris 5è

Asian Wok (cuisine Thai avec un zeste de fusion), 63 rue Oberkampf, Paris 11è

El Mansour (Le couscous Marocain de la capitale sinon de l'héxagone), 7 rue de la Trémoille, Paris 8è
Croccante (Spécialités siciliennes, cuisine régionale à couper le souffle), 138 rue Vaugirad, Paris 15è 

Rechercher

Pages

Liens